Roger-Charles, notre père spirituel, nous a quittés...

Publié le par treteauxdusud

Rogerblog

Pendant plus de 60 ans, Roger-Charles

a su nous transmettre sa passion du

Théâtre, cette autre vie dans laquelle

l'acteur ne s’évade qu’avec et pour

les autres...

     Son goût pour le partage de cultures,

     d’émotions et de convivialité, ouverts à

     tous.

 

A  Aujourd’hui Roger-Charles, père spirituel des Tréteaux,

     s’est évadé, pour une autre vie, rejoignant ses pairs,

     Molière, Goldoni, Guitry, Camus, Cocteau, Feydeau...

     Mais c’est éternellement qu’il sera avec nous sur scène,     

p   par son esprit, dans nos esprits.

 

Article RCG La Provence

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Jean-Pierre Sanguinetti 09/11/2010 15:52


Bonjour les Tréteaux du Sud,
Il y a 30 ans lorsque j’ai franchi les portes du Théâtre de Poche, j’ai rencontré un homme au regard vif, à la voix chaleureuse, pétri d’humanisme. Et même si j’aimais déjà le théâtre, il m’a
permis de m’exprimer, il m’a fait découvrir la joie des planches et l’humilité du travail de comédien.
Roger a toujours eu plein d’enfants, souvent turbulents, parfois irrespectueux, il les aimait, les regardait grandir puis s’envoler.
Je pense à Robert Badani, à Robert Roure et à André Pasqualis, notre ami, notre ingénieur du son, dont Roger fit l’éloge funèbre et à tous ceux qui ont eu la chance de croiser Roger.
Si vous le pouvez faîtes toutes me amitiés à sa famille et notamment à Frédéric.
Et puis ne nous inquiétons pas, comme Roger l’avait dit pour André, il nous attend, lui aussi, là-haut, pour frapper les trois coups.
Bien à vous,
Jean-Pierre Sanguinetti.


treteauxdusud 09/11/2010 15:57



Merci Jean-Pierre pour ce message très émouvant.



Nathalie 24/10/2010 13:54


Un Gros bisous à toute l'équipe et en particulier à la famille
de Roger-Charles. Surtout continuez, continuez l'aventure des Tréteaux du Sud en sa mémoire car de là haut je suis sure qu'il assistera aux répets, aux premières, et aussi aux "coups de gueules" et
aux "coups de coeur" de la vie de cette si belle Compagnie, comme une famille pour tous ceux qui ont eu la chance un jour comme moi de la partager. Je suis avec vous par la pensée et par le coeur
en cette bien triste journée. Je vous embrasse. Nathalie Ader depuis Montpellier, et aussi Sylvette de là où elle est maintenant.